mercredi 16 janvier 2019

Année 2018


 Du 12 avril au 14 mai 2018

retour à Taiwan pour le 9ème anniversaire de Cheng Long Wetlands Environmental Art Project avec " Wings over the wetlands"

A l'occasion de cet anniversaire, les organisatrices de la manifestation voulaient mesurer les changements qui s'étaient opérés dans le paysage comme dans la communauté villageoise depuis la mise en place de ce projet, via le regard d'artistes qui étaient déjà venus créer à Cheng Long.
Depuis 8 ans, chaque année, 4 à 5 artistes avaient été accueillis chez l'habitant, accompagnés d'autant de volontaires et avaient créé leur oeuvre avec l'aide des enfants de l'école et de la communauté villageoise.
J'étais venue la première année et dans ce village reculé nous étions les premiers étrangers à résider. Les habitants gardaient leurs réserves, ils s'impliquaient peu dans le projet  alors que cette année ils venaient sans arrêt nous aider, nous approvisionner en boissons et en nourriture, ouvraient leurs maisons et venaient partager nos soirées.
Le projet avait créé une dynamique locale importante grâce aux échanges entre artistes, habitants et écoliers, grâce au public de plus en plus nombreux, à la renommée nationale qu'avait acquis de ce fait le village, et grâce à la présence permanente de l'association qui initiait des projets écologiques et de développement local tout au long de l'année.
J'ai voulu imager ces liens qui se sont créés, en collectant des vêtements usagés auprès de la population et en associant les habitants à la réalisation de tissages. Les enfants sont venus tisser sur les ailes et je suis allée chez plusieurs personnes âgées faire des ateliers collectifs.
Tisser c'est  associer, mixer, relier,  comme les cultures qui se sont rencontrées à l'occasion de ce projet, c'est aussi pour moi symboliser la nécessité de s'unir par delà les frontières, par delà les océans pour réfléchir et agir ensemble face aux enjeux environnementaux et humains et prendre un nouvel envol.

A la fin de notre résidence, nous avons été conviés à témoigner lors d'un symposium intitulé "What a difference 9 years makes" qui s'est déroulé sur place et a réuni une centaine de personnes. Étaient invités des organisateurs de projets d'art environnemental taïwanais, chinois et japonais, des artistes et des volontaires ayant participé à l'un ou l'autre de ces projets qui tentent de créer des dynamiques locales à partir de projets artistiques. Des membres de certaines communautés locales avaient fait le déplacement. Le but était, à partir des témoignages des uns et des autres et en comparant les modes d'intervention,  d'évaluer comment ce type de projet peut être un outil de revalorisation de ces petites régions rurales délaissées.
C'était passionant. 
  
Voici le lien du blog de Cheng Long Environmental Art Project :
https://artproject4wetland.wordpress.com/


Dimensions : 14 m x 2 m x 3,50 m 
Matériaux : bambous, tissus recyclés, corde



















































Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire